top of page
  • Photo du rédacteurJanine

Une oasis de tranquillité

Avant que tous les chevaux aient un FeedingMaster, ils étaient beaucoup plus occupés au moment où nous entrions dans l'écurie. Après tout, c'était le signal de l'alimentation ! Il y aura de la nourriture. Cela se manifestait par des grattages agités, des hennissements, des jets de tête, des cercles de marche ou, dans le cas d'une de nos juments, des oreilles dans le cou. Elle avait déjà développé l'envie de se nourrir ailleurs.

Le contraste est saisissant. Lorsque nous arrivons aux écuries, c'est une oasis de calme qui s'offre à nous. Les chevaux sont tous en train de brouter tranquillement avec leur FeedingMaster ou attendent que le FeedingMaster redevienne actif. Ils regardent tranquillement autour d'eux, mangent, dorment ou demandent tranquillement à être caressés.


Les chevaux sont en paix, en paix intérieure. Leur première nécessité de vie, une alimentation continue à leur disposition, a été satisfaite. Même s'ils sont autorisés à aller au pâturage, ils demandent parfois de l'attention. En effet, un FeedingMaster en service actif n'est pas quelque chose que le cheval peut simplement quitter. Ce n'est pas pour rien que le FeedingMaster s'appelle "Le pré dans l'écurie".


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page