top of page
  • Photo du rédacteurJanine

Jamais à court de fourrage et à un bon poids

Nous avons reçu une critique détaillée de Rosalie de Kruijf, et nous l'en remercions. Rosalie y décrit également sa recherche d'un système de fourrage grossier et explique pourquoi elle a choisi le FeedingMaster. "Je suis maintenant convaincue qu'il est préférable de donner à votre cheval des petits morceaux de fourrage aussi souvent que possible. Je constate dans le fumier de mon cheval que sa digestion s'est améliorée. La qualité et la composition du fourrage sont toujours des facteurs déterminants, mais l'alimentation dosée aide vraiment la digestion sensible de mon cheval."


Novembre 2021, Revue FeedingMaster par Rosalie de Kruijf.

Toujours du fourrage, sans grossir

Le Feedingmaster est très pratique pour moi et améliore la vie de mon cheval. Je ne dois donner du fourrage qu'une fois par jour, mon cheval ne manque jamais de fourrage et je peux contrôler la quantité qu'il mange ! Mon cheval est beaucoup plus à même de maintenir son poids et l'alimentation dosée assure une meilleure digestion. Le distributeur est également très facile à utiliser. Hautement recommandé.


Commodité

L'une des principales raisons pour lesquelles j'ai commencé à chercher un distributeur de fourrage était d'ordre pratique. Dans la petite pension où je travaille, un filet à foin est mis en place deux fois par jour. Auparavant, nous nous occupions à nous deux d'une troisième distribution, mais cela devenait de plus en plus difficile à réaliser. Je remplis moi-même le FeedingMaster une fois par jour et mon cheval peut tenir 24 heures avec cela, ce qui me procure une grande tranquillité d'esprit et un grand confort.


Meilleure répartition du fourrage grossier

La règle désormais bien connue selon laquelle un cheval ne doit pas rester plus de 5 heures sans fourrage grossier n'était pas respectée avec 3 repas, ce qui me dérangeait beaucoup. Les aliments lents ne donnaient pas non plus le résultat escompté. Surtout la nuit, mon cheval restait beaucoup trop longtemps sans fourrage. Avec le FeedingMaster, il a toujours quelque chose à manger. Cela me donne beaucoup de tranquillité et j'ai vu cette tranquillité chez mon cheval dès le premier jour. Bien sûr, il a dû s'habituer au système et, les premiers jours, il s'est parfois agité près de son abreuvoir, tondant ses pattes avant. Mais dès le début, il dormait et ne s'agitait pas à l'heure des repas ; lorsque les autres chevaux étaient nourris, il restait debout ou se couchait, très détendu, au lieu d'attendre et d'émettre des hennissements agités et concentrés. Il est donc clair qu'il n'a pas faim, il a juste l'estomac plein.


Jamais à court de fourrage et à un bon poids

Lorsque j'ai emménagé dans mon écurie actuelle, j'ai pensé mettre mon cheval au fourrage à volonté. Bien que le fourrage grossier soit très pauvre, mon cheval devenait vraiment trop gros. J'ai donc dû commencer à lui donner des portions. C'était un choix entre deux maux, car le fait de rester longtemps sans fourrage et de le laisser grossir comporte des risques pour la santé. Maintenant, avec le FeedingMaster, il n'a jamais l'estomac vide et reste à un bon poids. Je pense vraiment que c'est une combinaison fantastique.



Avantages de Feedingmaster par rapport à d'autres systèmes de fourrage grossier


Au cours de mes recherches, j'ai examiné plusieurs systèmes de fourrage grossier. La plus grande différence entre le FeedingMaster et les autres systèmes est que le Feedingmaster ne fonctionne pas avec des sessions d'alimentation. L'appareil offre en fait un fourrage continu avec de courtes pauses. J'ai constaté que les avis sont partagés quant à la durée pendant laquelle un cheval peut se passer de fourrage, mais la ligne directrice générale est de ne pas dépasser 5 heures. Pour moi personnellement, un système automatique avec 5 à 6 repas me convenait également.


Bien que j'aie trouvé plusieurs systèmes appropriés, j'ai choisi le FeedingMaster pour les raisons suivantes.

  • Le bac est assez bas pour ne pas gêner la visibilité dans la grange. Les autres systèmes sont assez massifs.

  • Le système est très facile à utiliser et à mettre en place, il est donc très convivial.

  • Les commandes se trouvent sur le boîtier lui-même, il n'est donc pas nécessaire de trouver un endroit (sec) pour le panneau de commande, qui doit également être suspendu hors de portée de votre cheval.

  • Le FeedingMaster est très silencieux, de sorte que ni le cheval ni l'homme ne s'en étonnent ou ne s'en inquiètent.

  • Les prix des différents systèmes ne sont pas très différents. J'ai trouvé que le FeedingMaster était un bon prix par rapport aux autres, car il s'agit d'un appareil construit de manière professionnelle et solide, qui répond aux directives de la CE et aux normes de sécurité.

Après la mise en service, j'ai découvert quelques autres avantages.

  • Je suis maintenant convaincue qu'il est préférable de donner à votre cheval des petits morceaux de fourrage aussi souvent que possible. Je constate dans le fumier de mon cheval que sa digestion s'est améliorée. La qualité et la composition du fourrage grossier sont toujours déterminantes, mais le fait de le donner par doses aide vraiment la digestion sensible de mon cheval.

  • Il n'est pas nécessaire d'ajuster les heures d'alimentation lors de la montée ou de la descente au pâturage, et il importe peu qu'il sorte au pâturage quelques heures plus tôt ou plus tard.

  • Vous n'avez pas non plus à tenir compte de l'heure à laquelle vous conduirez si vous voulez le faire avec l'estomac plein. Car il y a toujours de la nourriture à disposition.

  • Comme il mange dans une gamelle, le gaspillage dû au foin sale ou piétiné est vraiment nul.


N'y a-t-il donc pas d'inconvénients?

Oui, j'ai découvert un inconvénient, il ne l'emporte pas sur les avantages mais je tiens à le mentionner. Si votre cheval (en hiver) est au box ou au paddock 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (c'est-à-dire qu'il n'a pas de pâturage), il se peut que l'auge soit un peu trop petite. Cela dépend énormément de la taille de votre cheval et de la structure et de la longueur de votre fourrage. Selon la ligne directrice (1,5 kg de matière sèche par 100 kg de poids corporel), mon cheval peut manger 8 kg de fourrage grossier par jour. En fonction de la structure du fourrage, j'obtiens 7 à 10 kg dans le distributeur. C'est parfois trop peu. De plus, lorsque je viens de remplir l'auge, mon cheval peut atteindre les lames saillantes avec ses lèvres les premières fois pendant la période de non-mangement. Surtout avec du fourrage long, il tire de grosses touffes et peut ainsi continuer à manger. Cela diminue avec le temps car la quantité de fourrage diminue et la machine pousse le fourrage à chaque fois, ce qui augmente l'espace entre le foin et la grille.


J'ai demandé conseil à Valetudo Horse Products qui m'a proposé plusieurs solutions. Par exemple, remplir 2 fois par jour avec 5-6 kilos et s'assurer d'avoir du fourrage court et du fourrage fin. Malheureusement, je n'ai pas la possibilité de remplir deux fois par jour et je n'ai pas beaucoup d'influence sur le fourrage grossier car je suis en pension.

Pour l'instant, je considère comme acquis qu'il mange plus au début, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus l'atteindre en période de non-mangement. Et si j'ai des fourrages très grossiers et que je ne peux pas en mettre assez dans le bol, je lui donne une portion à part. Ce n'est pas l'idéal, mais je conserve néanmoins tous les avantages mentionnés ci-dessus, et je suis donc très satisfaite de mon FeedingMaster.

J'attends avec impatience les développements à venir car Valetudo Horse Products m'a dit qu'à plus long terme, il envisageait de proposer trois tailles de poubelles différentes, ce qui résoudra donc mon problème, entre autres. C'est vraiment très bien ! Je trouve très bien que Valetudo Horse Products fasse quelque chose avec les expériences des utilisateurs et les points à améliorer.

Avant l'achat, j'ai beaucoup hésité en raison du coût. Je pensais qu'il s'agissait d'un investissement énorme, mais compte tenu de tous les avantages, cela en vaut la peine à mes yeux. Je pense que c'est l'avenir, parce qu'on ne peut pas nourrir son cheval d'une meilleure façon (dosée) et en plus c'est pratique pour les humains.

Commenti


I commenti sono stati disattivati.
bottom of page